Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Jouer la vidéo

ÉMILIE LAVERDIÈRE


   
BIOGRAPHIE
Originaire de l’Outaouais, Émilie Laverdière a vécu sept années de sa jeunesse sur le contient africain, une expérience qui l’influencera tout au long de son parcours artistique. Après avoir complété ses études collégiales à Harare (Zimbabwe) en arts visuels et en théâtre, elle obtient un Baccalauréat en arts visuels et nouveaux médias à l’université Laval à Québec. Durant ses études universitaires elle découvre la photographie argentique. Ce médium aiguise son sens de l’observation, de la composition et la pousse à développer une approche plus méthodique dans son processus créatif. En 2005 elle déménage à Saint-André-Avellin en Outaouais. Elle s’implique dans le milieu

culturel de sa nouvelle région et obtient en 2008 un poste de coordination dans un nouvel organisme culturel régional, le Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, dont elle est à ce jour la directrice. En 2012 elle découvre l’art de céramique en suivant un cours d’initiation avec la maître potière Renée Gagnon, à Ripon. Elle retrouve dans la céramique une approche technique qu’elle appréciait profondément en photographie. La céramique devient plus qu’une passion, elle devient essentielle dans sa vie. Après 3 années d’études auprès de Renée Gagnon, elle suit une formation de perfectionnement avec l’artiste céramiste et sculpteure Michelle Lemire, propriétaire de Solart Atelier galerie d’Art situé à Ripon. Depuis 2017, elle travaille de façon autodidacte à cet atelier inspirant où elle développe son propre langage en céramique et crée des pièces uniques sur le tour.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Ce qui me fascine avec la céramique c’est sa force, sa fragilité, sa temporalité. La céramiquerévèle sa beauté sous différentes apparences d’une finesse absolue à l’état brut. De l’utilitaire à l’œuvre d’art, la céramique fait partie du quotidien de l’humain et s’adapte et évolue avec lui, selon ses besoins et son inspiration. La terre ne devient pas seulement un objet, elle est le sujet principal de mon travail. La terre a une mémoire et se transforme avec l’eau, l’air et le feu. Les possibilités infinies du travail avec les quatre éléments me fascine et m’inspire. Je me reconnais et me retrouve dans ce travail qui devient presqu’un rituel. Chaque étape de création est essentielle et influence la prochaine. La pièce finale devient un témoin du passage du temps.Toutes mes pièces sont uniques dans le sens où je ne cherche pas à produire systématiquement des pièces en série. J’aime la forme et l’ergonomie des pièces tournées. Le bol est la forme que je privilégie. Réceptacle par essence, il symbolise à mes yeux la
plénitude, la féminité, l’archétype du contenant qui nous accompagne tout au long de notre vie. Le travail méditatif du tour, le temps de séchage, la création et l’exploration d’émaux, la manipulation minutieuse de chaque pièce, chaque étape m’apporte un sentiment d’accomplissement et d’apprentissage de cet art millénaire.

PROJET AVEC MICHELLE LEMIRE

Je connais Michelle Lemire depuis 2006, moment où elle venait de s’établir à Ripon. J’ai fait sa connaissance en visitant son atelier dans le cadre de la Tournée des créateurs de la Petite-Nation et j’ai tout de suite été impressionnée par la qualité et l’originalité de son travail de céramiste. Au fil des ans j’ai eu le privilège de voir l’évolution de son travail, voir ses œuvres et mêmeacquérir quelques unes de ces créations. Cette connaissance est rapidement devenue une amie, un mentor, une source d’inspiration dans ma propre pratique en tant que céramiste. J’ai suivi une formation de perfectionnement de 12 semaines avec elle en 2017 et je travaille de façon autodidacte dans son atelier depuis ce temps. C’est grâce en la côtoyant régulièrement dans l’atelier, de même que d’autres artistes utilisatrices de l’atelier, que j’ai pu développer mon propre langage artistique en céramique. Depuis un moment, nous discutons de possibilités de collaborer ensemble. Le sujet du bol est venu de façon évidente.
Notre sensibilité mutuelle à l’égard de pièces raffinées et intemporelles nous a donné le goût de vivre une expérience de création en duo. Le contexte actuel et nos connaissances dans l’organisation d’événement nous a donné l’éland d’organiser ensemble Hémisphère, une expo-vente en ligne, qui permettra aux
collectionneurs et amateurs d’art de la céramique de se procurer des pièces exclusives créées spécifiquement pour cet événement. Cet un honneur pour moi de vivre cette expérience avec Michelle, une artiste et amie que
j’admire et qui m’encourage dans mon cheminement artistique.

 

français fr